intersiderale - διαστρική
Accueil du site > en français > blabla > points-de-vues > L’intersiderale ?? !

L’intersiderale ?? !

lundi 10 décembre 2001, par Διαστρική/ός/οί, intersiderale (Date de rédaction antérieure : 24 novembre 2001).

Toutes les versions de cet article : [ελληνικά] [français]

Au-delà d’un certain attrait pour la science-fiction, voire la politique-fiction, et au-delà de notre solidarité avec les luttes des zapatistes, (des tute bianche ou des BB,) et de toutes les multitudes en marche contre l’Empire, notre espace d’action et d’expression est après tout galactiK parce que soumis à la relativité. Un espace où la production d’idées serait sujette à un mouvement centrifuge, intemporel, sans jamais tomber sous la contrainte de la pesanteur et du terre-à-terre. Le fruit de ce mouvement permanent est l’Intersidérale. L’Intersidérale, c’est tout ce qui existe autour des planètes. C’est la poussière d’étoiles et le rebut des astres. C’est tout ce qui n’est pas victime de l’écrasante attraction des pôles hégémoniques formant l’Empire. L’Intersidérale, c’est la multitude formées par tout ceux et toutes celles qui, en s’appropriant l’Intersidérale, refusent de stagner sur un de ces pôles, et qui errent, gravitent, dans un vaste ensemble chaotique formé par tout ce qui, de près ou de loin, participe à une même activité. La lutte galactiK contre l’Empire.Mutants, droïdes et autres blob’s de la galaxie, unissez-vous dans la diversité !

L’intersidérale ?

1. elle est un réseau encore disparate et toujours infini (cad. sans limites) ; elle est tentaculaire car l’amie de tous les zanimaux..

2. elle est d’inspiration marxiste/ienne, antiautoritaire, antihiérarchique, communiste et libertaire, utopique, etc.. ; beaucoup de pratiques de la gauche traditionnelle (sociaux-démocrates, communistes, marxistes, marxistes-léninistes, anarchistes, etc.) sont les bunkers d’idéologies pétrifiées qui concourent à maintenir le bunker de l’idéologie dominante et du système en place

3. elle est « l’amie » de toute idéologie « progressiste » tendant vers l’idée réelle d’ « un autre monde est possible » (et faut pas croire que c’est parce qu’on s’emmerde dans le celui-ci..)

4. elle est l’ennemie de toute idéologie révolutionnaire devenue dogmatique,. s’éloignant de la théorie et de la praxis [1], autant qu’elle est ennemie de toute idéologie fasciste, raciste, sexiste, xénophobe ...

5. elle est festive, seuls les rêves sont réalisables dans un monde qui vit le cauchemar

6. elle tend a atteindre l’utopie ; l’utopie c’est la vie, l’amour, le rêve, l’impossible

7. elle est constructive ; la révolution est un rêve doux et fut destruction souvent crapuleuse, et le réformisme est un cauchemar quotidien

8. elle est le dépassement (de l’art,) de la culture, la transcendance de la politique et le pilori de la science ; elle est le dépassement et la sublimation (= volatilisation) de la culture, politique et science, qui séparées ne sont que les gardiens de la prison dans laquelle est/sont maintenu/s le/s monde/s

9. elle est une tentative désirante

10. elle est la nécessité de dépasser les barrières entre « forces révolutionnaires », car ces barrières sont idéologiques et systémiques, et les forces continuer à manquer (à) la révolution

11. elle est la nécessité de dépasser l’idée de la révolution, et de simplement la vivre sans attendre au quotidien/aujourd’hui et maintenant

12. elle est la production d’idées, car les idées manquent et s’incarnent aux limites d’un système dépassé nous faisant vivre dans le passé

13. elle est un réseau dépassant la réalité subjective des opinions, les limites subjectives de l’univers ; (elle sait que) tout est subjectivité

14. elle est le dépassement de l’aliénation due à la diversité des opinions pour en faire une arme offensive, « un acte dans l’histoire »

15. elle est une tentative modeste de dépassement de toute aliénation ( ;-) )

16. elle est le dépassement du discours politique insipide, aliénant et loin de nos réalités

17. elle est l’action politico-scientifico-culturo-sociale festive et non le rôle coincé assigné

18. elle est le partage du savoir, la « promotion » de l’émulation ; le copyright individuel n’existe pas (la propriété est factice et domination du plus fort) ; tout est remix et sampling après tant d’années d’existence de l’aventure humaine

19. elle est la nécessité et la mise en pratique de toutes formes de contestations existantes et non-existantes

20. toute production intersidérale, et même l’idée, s’inscrit comme le catalyseur d’un évènement politico-scientifico-culturo-social

21. l’élaboration intersidérale est un laboratoire expérimental, « une usine en récession ( ;-) ?) », un nœud de transit...

22. elle sait vitale en société K la nécessité de l’action politique dans la vie, de la propagande émulative individuelle et collective.. ; elle sait que le rôle assigné est celui de spectateur et elle revendique le rôle d’acteur pour tous

23. son articulation en réseau composé de petits noyaux lui permet d’agir à différentes échelles tout en échappant à la centralisation et la hiérarchie

24. chaque noyau intersidérale est autonome, comme chaque individu intersidérant, et solidaire des autres noyaux

25. elle est un mouvement réel d’humains et d’idées en mouvement permanent et continu

26. elle ne se réfère à aucun projet politique révolutionnaire du passé (comme idéal) car elle se doit d’être créative, spontanée et consciente des échecs précédents

27. elle encourage l’imagination (la libre-imagination ;-) ?) et la réflexion critique

28. elle vise à se réapproprier collectivement les idées, l’(es) histoire(s), etc.

29. elle crée des lieux de réalisation et de productions politiques qui ne hiérarchisent pas forme et contenu, ne séparent pas processus de production et résultat. (c’est une manière de ne pas se laisser déterminer par l’urgence, de ne pas se soumettre à une quelconque efficacité qui privilégie le court-terme et mutile la pensée)

30. sa production de slogans et autres pamphlets n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour s’approprier des idées des autres comme dans un grand chaudron (éruptif ?)

31. elle est une des multitude en résistance contre l’empire

32. l’affranchissement de la pensée des doctrines et des préjugés, et notre transformation de ’pieux’ en réels rebelles.

33.

34.

P.-S.

le texte en grec se trouve au lien suivant : ichi

Notes

[1] au sens marxiste et pas comme synonyme de pratique

1 Message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0