intersiderale - διαστρική

d’une vie et de l’autre

07] PROMOTION du SABOTAGE

(tentative ratée de) mise à plat

1er 1998, par stalinopAnk (Date de rédaction antérieure : 1er 1998).

MOYEN 2 - PROMOTION DU SABOTAGE

Temps est de rendre au sabotage sa substance hygiénique et oubliée suite à l’irruption de l’idéologie du travail.

"A MAUVAISE PAYE, MAUVAIS TRAVAIL. (...) dans certaines industries où le travail aux pièces s’est substitué au travail à la journée, une des causes (...) a été le sabotage, qui consistait alors à fournir par jour la moindre quantité de travail possible. Si cette tactique a donné déjà des résultats, pratiquée sans esprit de suite, que ne donnera-t-elle pas le jour où elle deviendra une menace continuelle pour les capitalistes ? Et ne croyez pas, camarades, qu’en remplaçant le travail à la journée par le travail aux pièces, les patrons se soient mis à l’abri du sabotage (...) Mais ici, la ligne de conduite diffère : restreindre la production serait pour le travailleur restreindre son salaire ; il lui faut donc appliquer le sabotage à la qualité plutôt qu’à la quantité. Et alors, non seulement le travailleur ne donnera pas à l’acheteur de sa force de travail plus que pour son argent, mais encore, il l’atteindra dans sa clientèle qui lui permet indéfiniment le renouvellement du capital, fondement de l’exploitation de la classe ouvrière" (Pouget 1906).

Ajoutons que le choix du client avant d’être qualitatif est celui de sa poche. C’est une des victoires du système. Dans la logique K, son choix se restreint à la taille de sa poche dimensionnée à sa soumission au travail et proportionnelle au travail mort qu’elle contient. Son choix dépend donc aussi de sa soumission à exploiter.

Le moyen 2 (SABOTAGE) interacte directement avec le moyen 1 (TRAVAIL) et l’objectif 1 (POUVOIR) et prélude au moyen 5 (MORALE).

Prélude au moyen 5 (MORALE)

"Donc, aucun des arguments empruntés à la morale bourgeoise ne vaut pour apprécier le sabotage, non plus que toute autre tactique prolétarienne ; de même, aucun de ces arguments ne vaut pour juger les faits, les gestes, les pensées ou les aspirations de la classe ouvrière.
Si sur tous ces points on désire raisonner sainement, il ne faut pas se référer à la morale capitaliste, mais s’inspirer de la morale des producteurs qui s’élabore quotidiennement au sein des masses ouvrières et qui est appelée à régénérer les rapports sociaux, car c’est elle qui réglera ceux du monde de demain" (Pouget 1906).

Dans la société du rebut, le sabotage est un art dont l’esthétique est l’éthique collective.

P.-S.

suite 08] abolition de l’art

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0