intersiderale - διαστρική
Accueil du site > en français > du gran’soir au p’tit matin > Arrestations suite à la manif "droit au logement"et expulsion du (...)

Arrestations suite à la manif "droit au logement"et expulsion du boulet

mercredi 4 décembre 2002, par savate, stalinopAnk

Un seau de colle se balladant distraitement dans les mains de deux KamasUltras a fait l’objet d’une arrestation. La POlice était fière d’arrêter des squateurs... alors qu’elle avait l’intersidérale sous la main pour danser.
Nos cris et nos couleurs n’ont servis à rien et le seau de colle crie toujours son innocence. Libérez André Djuh djuh !

Le lendemain le "bluandblackblock" (entre 50 et 100 individus armés) était au rendez-vous pour l’expulsion. Pas de commentaires...
"un desalojamiento, dos okupacciones".

8 Messages de forum

  • DROITS AU LOGEMENT, farces et attrapes. 6 janvier 2007 01:55, par balsaux

    DROITS AU LOGEMENT, farces et attrapes. “Il y a pire que de ne pas être informé, c’est de croire qu’on l’est” ! Application des obligations et droits du propriétaires, du locataire et des mal logés en Wallonie et ailleurs. Informations gratuites, sans aucun engagement auprès de l’asbl APIA Tél. 04 250.43.31 13 rue des Eglantiers 4460 Grâce-Hollogne - apia.senior@télédisnet.be - www.apia-senior.be

    Répondre à ce message

    • DROITS AU LOGEMENT, farces et attrapes. 19 février 2007 10:27, par apia

      Votre site a évoqué « apia-senior » et les pages Google consacrées à ces aides aux seniors et à leur famille en font mention. www.apia-senior.be vous remercie pour cette collaboration caritative. MIEUX VAUT UN BON CHOIX QU’UN MAUVAIS PROCES ! Le logement insalubre peut TOUJOURS être évité, légalement, moyennant quelques directives élémentaires, avant et pendant la location. Détail légal des travaux à charge du locataire ou du propriétaire. La colocation, ses risques et ses pénalisations. Des choix de plus en plus difficiles pour 1,5 million de Belges vivant seuls, comportant des discrimination, permettant de refuser sans réel fondement un locataire en rupture d’emploi, une famille monoparentale ou au contraire jugée trop nombreuse, un couple homosexuel, la personne âgée n’offrant plus la garantie d’une location à long terme, les personnes malades, invalides, handicapées ! 8 pages de recommandations et modèle de bail gratuits de APIA asbl - Tél. 04 250 43 31 ou www.apia-senior.be

      Voir en ligne : logement, pas évident !

      Répondre à ce message

      • DROITS AU LOGEMENT, 28 janvier 2008 01:22, par Balsaux

        Les enfants sont les bourgeons de la vie, les grands-parents en sont les racines et le ciment est la solidarité de la famille.

        SELON SFP Economie : Pour 10.584.534 citoyens Belges et 932.161 personnes d’origine étrangère, en 2000, 1,730 millions Belges avaient plus de 60 ans et en 2050 ils seront 2,89 millions. Pour 17% aujourd’hui, les plus de 65 ans représenteront 29% de la population en 2050. En 2007, il y avait 1338 centenaires dont 151 hommes, pour plus de 7000 centenaires en 2050. En principe en 2009 sur décision de l’UE chaque immeuble devra posséder sa carte d’expertise appréciant sa valeur écologique. Gare aux clandestins et aux valeurs mobilières des habitation, que vous soyez propriétaire ou locataire.

        APIA asbl : aides divers aux personnes isolées âgées, aux malades et handicapés 04 250 43 31 SOS gardes-malades www.apia-senior.be contact@apia-senior.be

        Voir en ligne : Solidarité

        Répondre à ce message

  • Guantânamo n’est pas Bruxelles 10 mars 2010 11:48, par Balsaux

    Guantânamo n’est pas Bruxelles Même si chez nous, aujourd’hui encore “on” vous impose sans loi votre lieu de résidence. Exiger arbitrairement que vous vivrez en home plutôt que dans vos murs, mérite pourtant de mesurer le pour et le contre. Certes, chaque version a ses raisons d’être, de soins, d’accompagnement et de coût, sans que la sûreté nationale y soit pour quelque chose. C’est avant tout affaire de sentiments, de mesures et de règlements que la plupart ignore ou n’applique pas…. En notre pays civilisé. La parole devrait être avant tout affaire d’expériences vécues par les uns et les autres, avant qu’une décision soit prise, par n’importe qui en “Charentaises” dans l’abri de son confortable foyer. Avant surtout qu’un jour, “on” ajoute un container rouge aux vert, noir et gris pour débarrasser l’environnement des vieux qui prolifèrent. Règles et témoignages peuvent être fournis sans intérêt ni ambiguïté, gratuitement, par APIA-SENIOR asbl, Et si vous avez voyagé dans les pays nordiques, votre avis compte double. Simplement en téléphonant pour un renseignement ou en témoignant par écrit auprès de APIA asbl rue des Eglantiers 13 4460 à Grâce-Hollogne. Tél. 04 250 43 31 contact@apia-senior.be www.apia-senior.be

    Voir en ligne : Guantânamo n’est pas Bruxelles

    Répondre à ce message

  • Gardes-malades 20 juin 2010 01:07, par Balsaux

    TOUT VIENT A POINT POUR QUI EST PREVOYANT Le listing des gardes-malades de votre localité+ C.P. - de jour, de nuit ou le W-E sur demandé seulement car quotidiennement tenu à jour – en quelques minutes, par internet, ou fax en Wallonie, à Bruxelles et sa périphérie.

    Asbl SOS Gardes-malades : contact@apia-senior.be T+Fax 04 250 43 31 NUMERO D’ENTREPRISE : 455109449

    APIA-SENIOR favorise bénévolement la création d’emplois et l’accompagnement à domicile des malades & handicapés.

    Répondre à ce message

  • Inquiétude justifiée Lors de l’inscription d’un résident, six mois s’écoulent souvent avant une “éventuelle” admission en maison de repos. Car « 47.600 lits répartis dans un peu moins de 1000 homes en Wallonie et 1.552 à Bruxelles, résume la triste équation qui caractérise votre fin de vie. 49.152 lits et pas un de plus pour environ 900.000 retraités francophones de plus de 70 ans. Car le nombre de lits disponible est fixé non pas en fonction d’un marché très florissant ; mais par l’INAMI dont les caisses, c’est bien connu, sont vides et ne peuvent financer à l’infini le nombre de lits agréés en Belgique ».

    EN ATTENTE D’UNE CHAMBRE EN MAISON DE REPOS Trop souvent dans l’anarchie la plus complète après une courte hospitalisation, SOS Gardes-malades peut assumer provisoirement votre accompagnement de jour et de nuit à votre domicile privé partout dans la région de Bruxelles et dans toute la Wallonie. Pour de plus amples informations Aides aux personnes isolées âgées rue Joseph Vrindts 2/21 4460 Grâce-Hollogne. Téléphone 04.250.43.31 contact@apia-senior.be Tous renseignements concernant les maisons de repos de votre région sur demande. En annexe « vivre à domicile » et « frais d’accueil d’une personnes âgée sous son toit ».

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0