intersiderale - διαστρική
Accueil du site > en français > du gran’soir au p’tit matin > Brève action au Mac Donald de Volos

Brève action au Mac Donald de Volos

dimanche 9 mars 2003, par stalinopAnk

En ce jour de carnaval grec, le collectif contre les « fast food » et les transgéniques qui s’est récemment constitué à Volos a organisé une protestation informative devant le Mac Donald de sa ville.

Les membres du collectif avaient emporté avec eux quelques faux sacs poubelles sur lesquels il était inscrit : Mc Cancer, Mc Exploitation, Mc Plastique, Mc OGM, Mc Poubelle, etc., ainsi qu’un panneau de 2m sur 3 sur lequel un clown invitait chez Mac Donald et y offrait de la merde "Mangez de la merde ! Mac Donald vous invite..." D’autres membres avaient clôturé, à l’aide un rouleau plastique blanc et rouge, l’enceinte du mac Donald, pendant que d’autres encore distribuaient des papiers informatifs sur les risques de la mal’bouffe et de l’action dévastatrice des multinationales telle que Mc Do. Certains étaient déguisés en clown, en tueurs de cafards, etc.

Deux employés sont venus demander aux membres du collectif d’aller plus loin, pendant que le gérant du Mac demandait conseil par téléphone à sa hiérarchie. La police fut appelée. Dans une brève « discussion » entre employés et membres du collectif, un employé tout en s’excusant de travailler chez Mc Do, mais « qu’il devait bien vivre », a déclaré : « Moi, je sais, je ne mange pas ici... Je n’y peux rien si nos clients sont assez idiots pour venir manger ici » !

Arrivée de quelques policiers et motards, ainsi que de quelques flics en civil.

Le gradé de la police, après un long entretien avec le gérant, a prié avec insistance les membres du collectif de déguerpir, sinon la firme Mac Donald allait déposer une plainte contre les membres du collectif pour « diffamation. » Dès lors, la police allait devoir embarquer tout le collectif pour faire une déposition et relever les noms des manifestants.

Comme le faisait remarquer quelques manifestants, cela était difficile à réaliser, emporter une quarantaine de personnes un jour de fête dans un petit commissariat avec l’aide de 5 flics... De plus, les flics n’avaient aucune envie de passer leur soirée festive à remplir de la paperasse, comme le faisait remarquer le gradé.

L’action s’est clôturée dans ce climat vers 20h, après une heure et demi de protestation carnavalesque.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0