intersiderale - διαστρική
Accueil du site > en français > du gran’soir au p’tit matin > DÉCLARATION DU PRECARIAT EUROPEEN

DÉCLARATION DU PRECARIAT EUROPEEN

lundi 25 octobre 2004, par savate

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Nous, networkers et flextimers du nord et du sud de l’Europe, réunis de façon autonome à l’université de Middlesex et déterminés pour aller au delà du sclérosé FSE, joignons solennellement esprits et corps dans la présente déclaration de conflit contre les gouvernements et les bureaucraties de corporation Européenne.

Nous dénonçons les abus de la police et les persécution contre des activistes à Londres.

Nous exprimons notre constante détermination à combattre la précarité partout l’Europe.

Nous ne cesserons d’affirmer les droits des Européens de première génération et la liberté de migration dans l’EU.

Nous utiliserons toutes les méthodes d’action directe et de subversion à notre disposition afin de soutenir : grèves, piquets, interruptions, boycotts, blocus, sabotages, protestations partout en Europe.

Nous acceptons de former un réseau transeuropeen des mouvements et des collectives déterminé à lutter contre les freemarketeers, pour des droits sociaux effectifs pour tous les êtres humains habitant en Europe.

Nous avons décidé de nous préparer à un EURO PREMIER MAI 005 commun, et qu’il puisse se tenir dans les principales villes de l’Europe, appelant à des temps fâchés, les temps partiels contrariés et les activistes des syndicats pour mobiliser contre la precarité et l’inégalité, pour reprendre la flexibilité des directeurs et des bureaucrates, de ce fait fixant la flexsécurité contre le flexexploitation.

Nous nous réunirons à Berlin début 2005 pour décider d’une action commune de protestation contre les sanctuaires de la puissance de l’EU, afin de lancer les euromaydays et le réseau structuré du travail mediactiviste et précaire à titre d’essai appelé NEU, Networkers de l’Europe unie.

Nous appelons tous nos soeurs et frères européens, les marxistes autonomes, anarchistes post-industriels, syndicalistes, féministes, antifas, pédés, anarchogreens, hacktivists, ouvriers cognitifs, travailleurs occasionnel, sans revenu et/ou sans contrat de travail et leurs semblables, à se connecter et s’organiser pour un action social et politique commune en Europe.

Nous sommes l’eurogeneration insurgée : notre idée de l’Europe est un espace démocratique ouvert et radical, antixénophobe, libertaire, capable de contrer la vision atlantiste, hobbesienne, darwininiste, guerrière, neoliberale securitaire.

Networkers et Flextimers de l’Europe unie : Il y a un monde de la vraie liberté pour lequel se battre !

P.-S.

DECLARATION OF EUROPE’S PRECARIAT

We networkers and flextimers of Northern and Southern Europe, autonomously gathered at Middlesex University and determined to go beyond sclerotizing ESF, solemnly join minds and bodies in the present declaration.

We networkers and flextimers of Northern and Southern Europe, autonomously gathered at Middlesex University and determined to go beyond sclerotizing ESF, solemnly join minds and bodies in the present declaration of conflict against Europe’s governments and corporate bureaucracies.

We denounce police abuse and persecution against activists in London.

We express our unwavering determination to fight against precarity all over Europe.

We will act to assert the rights of first-generation Europeans and freedom of migration into the EU.

We will employ all methods of direct action and subvertising at our disposal to support strikes, pickets, stoppages, boycotts, blockades, sabotages, protests all over Europe.

We agree to shape a transeuropean network of movements and collectives determined to agitate against freemarketeers for social rights valid for all human beings living in Europe.

We have decided to prepare for a common EURO MAYDAY 005, to be held in Europe’s major cities, calling for angry temps, disgruntled partimers and union activists to mobilize against precarity and inequality to reclaim flexibility from managers and bureaucrats, thus securing flexicurity against flexploitation.

We will gather in Berlin in early 2005 to decide a common protest action against the sanctuaries of EU power, in order to launch euromaydays and the supporting structured network of labor radicalism and media activism tentatively called NEU, Networkers of Europe United.

We call onto all our European sisters and brothers, be they autonomous marxists, postindustrial anarchists, syndicalists, feminists, antifas, queers, anarchogreens, hacktivists, cognitive workers, casualized laborers, outsourced and/or subcontracted employees and the like, to network and organize for a common social and political action in Europe.

We are eurogeneration insurgent : our idea of Europe is a radical, xenophiliac, libertarian, antidystopian, open democratic space able to counter Atlanticist, Hobbesian, Darwininst, warmongering, securitarian neoliberalism.

Networkers and Flextimers of Europe Unite : There’s a World of Real Freedom to Fight for !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0