intersiderale - διαστρική
Accueil du site > en français > du gran’soir au p’tit matin > Appel à touTEs les anti-capitalistes...

[G8 2005]

Appel à touTEs les anti-capitalistes...

mardi 18 janvier 2005, par intersiderale

Invitation à une rencontre internationale de travail en réseau et de coordination (26-27 février à Tübingen, dans le sud de l’Allemagne) de c-eux/elles qui veulent opposer une résistance radicale au sommet du G8 qui a lieu en Grande-Bretagne en 2005.

Les chefs d’Etat du G8 sont de retour en Europe en 2005. Pendant les 18 derniers mois, un réseau international s’est formé afin que leur rencontre ne se déroule pas dans l’indifférence. En Grande-Bretagne, un réseau de groupes locaux et de groupes de travail, tous autonomes, portant le nom de Dissent ! (pour en savoir plus sur Dissent !, voir à la fin de cette invitation), a diffusé les informations relatives à la venue du G8 et aux actions de résistance prévues contre lui, mis en commun idées et ressources, et imaginé des actions possibles. La conférence européenne de l’Action Mondiale des Peuples (AMP), qui s’est déroulée à Belgrade en juillet 2004, et le Forum Social Européen de Londres en Octobre, ont été l’occasion de commencer un dialogue international entre touTEs c-eux/elles qui projettent des actions de résistance contre le sommet.

Des idées ont été échangées, une inspiration commune partagée, et les préparatifs pratiques ont commencé.

En Grande-Bretagne, des groupes de travail ont élaboré des projets, tel un site internet ou un bulletin d’information, ont organisé les structures et les ressources nécessaires à l’assistance juridique, l’entraînement de Médi-MilitantEs et traversé le pays pour expliquer ce qui sera discuté au sommet du G8 et les réalités qui se cachent derrière. À travers et par delà l’Europe, des personnes, des groupes et des réseaux ont crée leur propre documentation anti-G8, ont construit des liens avec d’autres groupes au niveau local, ont organisé des manifestations de soutien et ont discuté de leur rôle dans la mobilisation.

Les préparatifs sont bien avancés. Cependant, en ce début 2005 et alors que le sommet approche, le moment est venu d’intensifier nos efforts. Si nous voulons vraiment nous donner les moyens de perturber et interrompre le sommet, renforcer au maximum les réseaux de lutte locaux et mondiaux, et dévélopper et exprimer collectivement une critique plus profonde du capitalisme que celle qui sera proposée par le courant dominant du mouvement altermondialiste, alors il n’y a pas de temps à perdre.

La rencontre internationale

Au cours d’une discussion à la conférence de l’AMP sur la meilleure façon de permettre aux groupes en dehors de la Grande-Bretagne de participer à l’organisation de la résistance au sommet du G8, à la fois pour maximiser notre impact sur le sommet lui-même et pour contribuer au développement de véritables réseaux internationaux gràce à des contacts directs, il a été décidé d’organiser en février 2005 une rencontre internationale de travail en réseau et de coordination, avec pour thème la résistance au sommet du G8.

La rencontre aura lieu à Tübingen, dans le sud de l’Allemagne les samedi 26 et dimanche 27 février 2005. La rencontre est accueillie par le collectif Tübingen Infoladen (Info-shop) qui fournit l’hébergement, l’espace de rencontre et la nourriture. Le programme proposé a été élaboré par le groupe de travail ‘International Networking’ au sein de Dissent ! Ce programme est une proposition et est ouvert à tous les commentaires, ajouts et modifications. Envoyez vos remarques à : info-g82005@riseup.net

Venez à cette rencontre, participez ! Nous essayerons d’organiser des traductions dans autant de langues qu’il sera possible. Si vous souhaitez des traductions de l’anglais dans votre langue, faites le nous savoir le plus vite possible. Par ailleurs, merci d’entrer en contact avec nous si vous pouvez traduire depuis ou vers n’importe quelle langue.

Vous trouverez des informations pratiques, y compris sur Dissent !, sur le lieu précis de cette rencontre, sur comment trouver un hébergement et sur comment s’inscrire, à la fin de ce document.


Rapide aperçu du weekend


Vendredi 25 février 2005 Arrivée

Samedi 26 février 2005 09h30 : présentations 10h00 : qui est qui dans la mobilisation contre le G8 ? 10h30 : Dissent ! Un bref résumé des épisodes précédents... 11h00 : questions et discussions sur les présentations qui viennent d’avoir lieu 11h30 : aspects pratiques et logistiques (centre de convergence, plans d’actions, etc...) 12h15 : groupes de travail logistiques 13h00 : déjeuner 14h00 : assistance légale et stratégies policières 15h15 : stratégies d’action 17h00 : assemblée plénière

Dimanche 27 février 2005 10h00 : session d’ouverture 10h20 : discussions en petits groupes (Roadshow, Indymedia, etc...) 12h00 : création d’un réseau européen de lutte contre la répression Tout au long de la journée : discussions commencées le jour précédent se poursuivent


Programme provisoire


Vendredi 25 février 2005

Après-midi et soirée : arrivée des participants à Tübingen. Des repas seront servis.

Samedi 26 février 2005

9h30 : Présentations Présentation rapide du week-end et occasion de décider d’un programme définitif. Ce sera aussi une opportunité pour les participantEs de se présenter afin que chacun se fasse une idée d’où viennent les participantEs et des groupes et réseaux qui sont représentés.

10h : qui est qui dans la mobilisation contre le G8 ? Présentation des différents groupes et réseaux qui se mobilisent en Grande-Bretagne contre le G8. (Une coalition d’Organisations Non Gouvernementales (ONG) ayant pour nom ‘Make poverty history’, et un groupe appelé ‘G8 Alternatives’, qui est dominé par le Socialist Workers Party (SWP), s’organisent en parallèle à Dissent !). Également, un rapide aperçu de la situation politique écossaise, en particulier en relation avec le sommet du G8. Sera suivie par des questions s’il y a besoin d’éclaicissements.

10h30 : Dissent ! Résumé des épisodes précédents Présentation par unE activiste de Dissent ! de ce qui s’est passé en Grande-Bretagne jusqu’à présent en ce qui concerne le développement de la résistance au sommet et la formulation d’un plan général d’action. Inclura un exposé de la situation actuelle en ce qui concerne les centres de convergence (potentiels) et autres infrastructures (nourriture, hébergement,...), et un résumé des actions actuellement envisagées par les activistes britanniques. Cela permettra aux groupes et réseaux continentaux de donner un aperçu de la mobilisation organisée dans leur région et de présenter des idées et des propositions d’actions.

11h : Questions et discussions Poursuite des discussions sur les deux présentations précédentes. L’occasion de demander des éclaircissements et de discuter des questions soulevées. Quelles ont été ailleurs les relations entre les mobilisations radicales et d’autres qui le sont moins ? Quel type de coopération s’est révélé possible et désirable ? Dans quelle mesure ces expériences peuvent-elles être renouvelées dans le contexte actuel de la Grande-Bretagne et de l’Ecosse en particulier ? Comment les groupes et réseaux ont-ils fourni nourriture et hébergement pour des milliers de personnes lors des mobilisations précédentes ? Quelles semblent être les formes et les cibles les plus appropriées pour les actions, en tenant compte des questions abordées par le sommet et de la situation politique écossaise ?

11h30 : Aspects pratiques Cette session est réservée à la discussion des questions pratiques qui doivent être résolues afin que les objectifs en matière d’infrastructure et d’actions en Grande-Bretagne soient atteints. Quels moyens logistiques sont nécessaires en Grande-Bretagne ? Quelles actions nécessitent soutien et participation actifs ? De quelles informations (légales, logistiques : cartes et plans par exemple...) les personnes basées à l’extérieur de la Grande-Bretagne ont-elles besoin pour organiser la mobilisation et le déplacement en Ecosse depuis leur région, et pour commencer à prévoir et organiser des actions ?

12h15 : Groupes de travail logistiques L’occasion de former des groupes de travail et d’échanger des idées et des informations sur les préparatifs logistiques nécessaires. Groupes de travail proposés : (I)centres de convergence, (ii) travail en réseau et coopération, (iii) financement. Les rédacteurs de cette proposition d’agenda ont pensé que les questions de répression étaient si importantes, et si souvent ignorées ou repoussées à plus tard, qu’il fallait mieux en discuter tous ensemble dimanche. Bien entendu, la liste des groupes de travail proposée ici n’est pas exhaustive.

13h-14h : pause déjeuner

14h : assistance légale et stratégies policières Présentation par des activistes britanniques de la situation légale en Grande-Bretagne et des stratégies policières habituelles. Des questions et une discussion pourront suivre la présentation. N.B : bien que des forces de police en provenance de tout le Royaume-Uni seront déployées en Ecosse l’été prochain, l’Ecosse possède ses propres forces de police (avec leurs tactiques propres) qui dirigeront les opérations, ainsi que ses propres lois (différentes de celles de l’Angleterre, du Pays de Galles et de l’Irlande du Nord). Il n’y a pratiquement pas d’expérience en matière de mobilisation de masse en Ecosse. Vous comprendrez que les informations qui vous seront fournies lors de cette session seront par nécessité limitées.

15h-15h15 : courte pause

15h15 : stratégies d’action Ayant eu au cours des sessions précédentes un aperçu des actions en préparation (par des activistes de Grande-Bretagne et d’ailleurs), cette session permettra de former des petits groupes pour discuter d’actions spécifiques, de comment leur impact potentiel peut être rendu maximal, et du soutien qui peut être apporté à ceux qui organisent ces actions. Des idées d’actions ayant surgi spontanément au cours des discussions précédentes pourront être discutées en groupe. Parmi les idées d’actions existant dès à présent, qui pourront être approfondies au cours de cette session et qui nécessitent une participation active : (i) des actions autour des questions de précarité, (ii) des actions autour du changement climatique - un des principaux thèmes du sommet du G8, (iii) des actions massives de blocage du site où se déroule le sommet, et (iv) la participation et l’initiation avec les résidents locaux de projets sociaux et écologiques dans la région de Gleneagles.

16h40 : courte pause

17h-18h30 : assemblée plénière Compte-rendu de leurs discussions par les groupes qui se sont réunis au cours de la journée, élaboration du programme du lendemain.

Soirée : repas et fête Une fête anti-répression est prévue dans Tübingen.

Dimanche 27 février 2005

Nombre de questions, idées et projets nouveaux apparaitront probablement dans la journée de samedi, dont il faudra discuter plus en détail au cours de la deuxième journée. C’est pourquoi le programme de cette deuxième journée sera finalisé au cours de l’assemblée plénière à la fin de la première journée. Ont néanmoins été suggérées les sessions suivantes, qui pour certaines peuvent se dérouler en parallèle à d’autres réunions et discussions. Les salles ont été louées pour toute la journée afin de permettre la poursuite des discussions.

10h : session d’ouverture L’occasion de finaliser le programme de ce dernier jour.

10h20 : discussions en petits groupes L’occasion pour des activistes qui participent ou sont intéresséEs par des aspects particuliers de la mobilisation de se réunir, d’échanger des idées, de partager des compétences etc... Certains groupes ont déjà fait savoir qu’ils voulaient organiser une session sur ce créneau horaire : (i) TRAPESE (Taking Radical Action through Popular Education and Sustainable Everything), le groupe qui fait le tour de la Grande-Bretagne avec son spectacle itinérant anti-G8 ; (ii) Indymedia : cette session est une réunion d’organisation et de coordination pour les IMCistas qui souhaitent coordonner l’information et la participation à la mobilisation contre le G8 ; et (iii) Médi-MilitantEs : cette session est l’occasion pour les activistes de toute l’Europe qui souhaitent jouer le rôle de Médi-MilitantEs pendant le sommet de se réunir et de commencer à coordonner leur action. D’autres réunions sont possibles, par exemple pour c-eux/elles qui veulent coordonner l’action de différents collectifs fournissant des repas, etc... Ecrivez à : info-g82005@riseup.net si vous souhaitez organiser un atelier pendant cettte session.

12h : création d’un réseau efficace de lutte contre la répression Le travail de lutte contre la répression et d’assistance légale a trop souvent été abandonné à un petit groupe de personnes et reporté à l’après-sommet. Ce sera l’occasion de discuter comment nous, en tant que réseau européen (et même mondial), souhaitons affronter la répression qui accompagnera le sommet. Comment pouvons-nous nous y préparer ? Quelle devrait-être notre réponse ? Comment pourrons nous apporter le soutien le plus efficace possible à c-eux/elles qui en seront victimes ?

N.B : c’est également dimanche que pourront se dérouler les réunions de travail en réseau et de coordination au niveau régional.


Questions pratiques


La rencontre est accueillie par le collectif Infoladen (Info-shop) de Tübingen, un des Points d’Info de l’AMP en Allemagne. Les réunions se dérouleront à l’’Epplehaus’ de Tübingen (voir la carte : www.epplehaus.de) et l’hébergement sera assuré soit dans ce même lieu, soit au ‘Wohnprojekt Schellingstrasse’ (consulter : www.schellingstrasse.de)

Le nombre de places est malheureusement limité à 100. Pour cette raison, nous préférerions que les groupes à effectif nombreux et les réseaux envoient des déléguéEs. Inscrivez-vous à la rencontre le plus tôt possible, et faites nous savoir :  Quand vous arrivez.  Avec combien de personnes.  Avec quel(s) groupe(s)/réseau(x) vous venez.  La région dont vous venez.  Si vous avez besoin d’un hébergement. Aucune information personnelle (noms,...) n’est demandée. Envoyez ces informations à : infoladen-tuebingen@web.de. Pour des questions d’ordre général au sujet de la rencontre, des commentaires au sujet du programme ou plus d’information au sujet de Dissent !, écrivez à : info-g82005@riseup.net.

Un itinéraire plus précis jusque Epplehaus et Schellingstrasse vous sera envoyé lorsque vous vous serez inscritE, il sera aussi disponible sur le site de Dissent ! : www.dissent.org.uk.


Présentation de Dissent !


Les sommets du G8 (le Groupe des 8 nations les plus industrialisées) sont accueillis, à tour de rôle, par les Etats membres du groupe. En 2005 le sommet se déroule en Grande-Bretagne, à Gleneagles dans le Perthshire, en Ecosse (environ à 60km au nord d’Edimbourg). Le réseau Dissent ! (www.dissent.org.uk) s’est constitué comme outil pour l’établissement de liens et afin de coordonner la résistance radicale au sommet.

Le réseau a été créé à l’automne 2003 par un groupe d’activistes qui avaient auparavant participé à des actions directes dans l’écologie radicale, à l’Action Mondiale des Peuples (AMP), au mouvement contre la guerre et au mouvement anti-capitaliste mondial qui s’est constitué dans la résistance aux réunions des riches et des puissants.

Le réseau n’a pas de bureau, pas de porte-parole, pas d’adhérentEs ni de salariéEs. C’est un mécanisme de communication et de coordination entre des groupes locaux et entre des groupes de travail qui participent à la mobilisation contre le G8, et à la résistance au capitalisme en général. Il a l’espoir de continuer d’exister pour longtemps après que les dirigeants du monde sont rentrés chez eux début juillet 2005.

Dissent ! accueille tous c-eux/elles qui sont prêts à œuvrer dans le cadre des principes de l’Action Mondiale des Peuples (AMP).

Les principes sont comme suit :

1. Un rejet très clair du féodalisme, du capitalisme, et de l’impérialisme, ainsi que de tous les accords commerciaux, institutions et gouvernements promoteurs d’une mondialisation destructrice.

2. Un rejet très clair de toutes formes et systèmes de domination et de discrimination dont (et de manière non exhaustive) le patriarcat, le racisme et le fondamentalisme religieux de toutes croyances. Nous reconnaissons la dignité entière de tous les êtres humains.

3. Une attitude de confrontation, puisque nous ne pensons pas que le " lobbying " puisse avoir un impact majeur sur des organisations à tel point partiales et antidémocratiques, pour lesquelles le capital transnational est le seul facteur réel déterminant leur politique.

4. Un appel à l’action directe et à la désobéissance civile, au soutien aux luttes des mouvements sociaux, mettant en avant des formes de résistance qui maximisent le respect pour la vie et pour les droits des peuples opprimés, ainsi qu’à la construction d’alternatives locales au capitalisme mondial.

5. Une philosophie organisationnelle fondée sur la décentralisation et l’autonomie.

======== www.dissent.org.uk info-g82005@riseup.net

source imc-grenoble

http://indygrr.ouvaton.org/index.ph...

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0