intersiderale - διαστρική

UtopiaDay

jeudi 3 mars 2005, par intersiderale

L’Utopie est peut-être plus que jamais d’actualité et nous pourrions aussi envisager ’un pot au feu de la résistance" pour l’Euromaday, quoique le Festival des résistances et alternatives se déroule au début mai 2005. Qu’en dites-vous ?

J’ai vu récemment un film sur la réalité des usines autogérées en Argentine. Il est évident que les changements intérieurs prennent du temps mais quand on le veut vraiment, les choses bougent quand même relativement "vite" ainsi que le prouvent les ouvriers argentins. Leur exemple est important -non pas sur le plan idéologico-politique mais, fait nouveau de transformation de la militance classique en actions de vie spirituelle libre- car il ouvre une porte sur l’espérance au travers du vécu et peut servir de tremplin pour répondre à la crise qui atteindra l’Occident. L’effondrement de la sécurité sociale et un crack boursier sont à l’horizon du mur dans lequel nous fonçons aveuglément, avec ses lamentables effets pervers (dont une précarité accrue) ! L’utopie d’hier est devenu la réalité d’aujourd’hui (ex. : voler dans les airs était utopiste, dans le sens négatif du terme). Or, nous utilisons le terme d’Utopie dans un sens constructif d’alternative à la fin de système, que chacun peut constater dans la crise de civilisation que nous traversons et qui se signale entre autres par une désaffection morale suivie d’effets matérialistes (fermetures d’entreprises, etc.)

Le livre sur l’argentine écrit par Raoul Zibechi évoque un point important : la force motrice du mouvement de libération argentin (comme un peu au Chiapas) est l’amour créatif. Les revendications sont impulsées et organisées comme les décisions de la communauté des Mères, c-à-d par la vie plus que par l’idéologie (politique ou religieuse) ? Ce qu’ils visent par leurs efforts est l’élaboration d’un nouveau monde où l’éthique n’est pas un vain mot. Cette démarche spirituelle dans le sens d’écoute des valeurs du coeur, hors de l’esprit de système est un axe parallèle à ce que nous portons, ce pourquoi cela nous tient fort à coeur et que nous parlons beaucoup d’Utopie. Il y a également une similitude avec les peuples d’Amérique latine en lutte.

Pour vous faire une idée de nos conceptions, le mieux est que vous visitiez le site = http://ventsteppes.free.fr/imagicvl.html ; http://ventsteppes.free.fr/comxpo.html

Nous portons un projet de "carrefour de la créativité autogéré" (cf ci-dessous) dans lequel s’inscrit un "pot au feu sur l’utopie vivante" dont vous trouverez un petit développement ci-après.

Sincères salutations. Danny

"Pot au feu sur l’Utopie vivante" : l’expo-canevas/Commune et un film sur l’autogestion en Argentine + ... Echange sur l’Utopie à construire Ici et maintenant.

CARREFOUR DE LA CREATIVITE A CREER ENSEMBLE.

Depuis l’aube des temps, tous les pouvoirs avec leurs castes et leurs privilèges (en démocratie comme en dictature), ne font que manipuler pour des intérêts particuliers au détriment des peuples -en recourrant si nécessaire à la terreur-. La conscience collective s’interroge : “ Sont-ils légitimes ? “ Nous sommes à un tournant : la société est entrée dans une impasse. Les injustices et la bestialité liée à la déshumanisation ne vont que s’accroître en parallèle de l’effondrement du système (fin de la sécurité sociale, krack boursier, décadence de l’économie,...) lequel prendra une tournure de « jamais vu dans l’histoire » car il n’y a plus de repères éthiques. Nous allons tout droit vers une situation comme en Russie et en Argentine. Or, le XXI ème siècle n’a jamais été aussi riche et le patrimoine terrestre appartient à tous les hommes ! Et bien, c’est le moment de relancer l’utopie (*) ! Pour en sortir, il est impératif afin de ne pas reproduire les erreurs du passé et de procéder enfin à « établir l’équité, à redistribuer toutes les valeurs » de compter beaucoup sur la créativité et la responsabilité individuelles et globales, pour agir dans le sens du Bien général.

APPEL : Nous sollicitons "la créativité de chacun" comme résistance civile active sur base de valeurs inhérente à notre humanité profonde, hors de laquelle, pour nous, il n’y a pas de solution véritable car toute idéologisation conduit à des problèmes... sans fin. Pour agir, mieux vaut fédérer les énergies (horizontalement) hors des structures et des hiérarchies, pour former une force qui transmettrait des pistes par la vie... sans récupérer quiconque ni sous le chapeau de "xy"... . Les actes constructifs priment sur les credos. Nous aimerions rencontrer ceux/celles qui sont d’accord, ne serait-ce que sur un point, avec notre point de vue. Rencontrons-nous pour mieux connaître les possibles ! Dans la complémentarité, organisons une rencontre festive (un we ou plus...) au "carrefour des luttes pour établir ensemble "l’équité" à Paris. Générons un Mouvement des mouvements alternatifs au "CARREFOUR DE LA CREATIVITE" pour faire bouger les choses au travers d’actions de désobéissance civile constructives. Lisez le développement qui suit et prenez contact : ventsteppes@free.fr pour participer dans la complémentarité. (*) L’utopie consiste de passer du système à l’humain, en créant des modèles de sociétés « à visage humain » c-à-d en dehors de toutes hiérarchisation politicienne ou religieuse, en bref ! Résister, c’est créer.

Rencontre à Paris le 2èm samedi du mois (sauf peut-être en mars, Euro-manif à Bxl le 19/03/05) et il y a aussi l’Euro-mayday meeting in Paname...

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0