intersiderale - διαστρική
Accueil du site > συνδέσεις :: liens > blob ressources - πηγές συμπα > Ilya Arnoldovich Fainzilberg & Evgeny Petrovich Kataev

Ilf & Petrov

Ilya Arnoldovich Fainzilberg & Evgeny Petrovich Kataev

dimanche 17 avril 2005, par stalinopAnk

Je n’ai malheureusement pas trouvé grand chose de Ilf & Petrov sur le woueb, sauf quelques textes en english (liens ci-après). Afin de nous "consonlez", voici un extrait de

"Comment Robinson fut créé [Pravda, 27 octobre 1932]

Les responsables de la rédaction du bidécadaire illustré, La Cause aventurière, manquaient d’œuvres littéraires susceptibles de "river" l’attention du lecteur adolescent. Il y avait bien eu quelques petites oeuvrettes, mais jamais ce qui convenait. Trop de sérieux, d’application baveuse. Pour être franc, elles obscurcissaient l’âme du lecteur adolescent au lieu de la river. Or ce que le rédacteur en chef voulait, c’était la river.

On décida finalement de passer commande d’un roman en plusieurs épisodes.

Un messager de la rédaction porta en hâte une convocation à l’écrivain (...)

- Vous comprenez, essayait de lui faire comprendre le rédacteur en chef, cela doit être divertissant, nouveau, plein d’aventures intéressantes. En somme, cela doit être le Robinson Crusoé soviétique. (...)
- Robinson, c’est possible, fit l’écrivain laconique.
- Mais pas seulement Robinson : un Robinson soviétique !
- Et lequel encore ? Pas un roumain !

L’écrivain n’était pas bavard. (...)

Un jeune Soviétique fait naufrage. Le flot le dépose sur une île déserte. (...) Mais le Robinson soviétique (...) surmonte tous les obstacles (...). Et trois ans plus tard une expédition soviétique le retrouve (...). Il a vaincu la nature (...) a créé un élevage de lapins, s’est tissé une blouse paysage avec des queues de singe et appris à un perroquet à le réveiller chaque matin en criant : « Attention ! Rejetez vos couvertures ! (...) »

- Très bien, fit le rédacteur. Et au sujet des lapins, c’est tout simplement magnifique. (...) Mais (...) je ne vois pas très clairement l’idée majeure de l’œuvre.
- Lutte de l’homme contre la nature (...)
- Oui, mais il n’y a rien de soviétique.
- Et le perroquet ? Remplace chez moi la radio. Emetteur expérimental.
- Le perroquet, c’est bien. Et la ceinture de potagers aussi. Mais on ne sent pas l’organisation sociale. Où est par exemple la cellule syndicale, avec son rôle directeur ? (...)
- Et où prendrait-on la cellule syndicale ? Vous êtes bien d’accord que l’île est déserte ?
- Tout à fait exact, elle est déserte. Mais il faut une cellule syndicale. (...) à votre place, je l’introduirais. En tant qu’élément soviétique.
- Mais tout le sujet est construit sur le fait que l’île est dés...

Moldovantsev jeta alors, par hasard, un coup d’œil au fond du regard du rédacteur en chef et resta pantois. (...)
- C’est vrai vous avez raison. (...) Ils sont deux à avoir échappé au naufrage : notre Robinson et le président de la cellule syndicale.
- Et aussi deux permanents. (...)
- Oïe ! piailla Moldovantsev.
- Il n’y a pas de oïe. Deux permanents, et disons aussi une militante, pour percevoir les cotisations.
- Pourquoi encore une trésorière ? De qui va-t-elle percevoir les cotisations ?
- Mais de Robinson !
- Le président de la cellule syndicale peut très bien percevoir les cotisations de Robinson. Il n’en mourra pas.
- Sur ce point vous faites erreur, camarade (...). C’est absolument inadmissible. Un président de cellule syndicale ne doit pas se disperser et courir à droite et à gauche pour percevoir les cotisations. Nous luttons contre cela. Il doit s’occuper d’un travail sérieux, d’un travail de direction.
- Alors on peut rajouter une trésorière (...). C’est même bien. Elle épousera le président de la cellule syndicale, ou pourquoi pas Robinson. (...)
- Inutile. Ne versez pas dans le boulevard, dans un érotisme malsain. Elle n’a qu’à percevoir bien tranquillement les cotisations et les garder dans un coffre-fort.

(...)
- Permettez, un coffre-fort est impensable sur une île déserte.

(...)
- Attendez (...). En même temps que Robinson et les membres de la cellule syndicale, le flot rejette sur la rive différentes choses...
- Une hache, une carabine, une boussole, un tonneau de rhum (...).
- Barrez le rhum (...). Mettez plutôt une bouteille d’encre ! Et obligatoirement un coffre-fort.
- Vous y tenez, à ce coffre-fort ! On peut très bien garder les cotisations syndicales dans le tronc d’un baobab ! Qui ira les voler ?
- Comment qui ? Et Robinson ? Et le président de la cellule syndicale ? Et les permanents ? Et la commission de contrôle de magasin ?
- Elle aussi a échappé au naufrage ? (...)
- Oui.

(...)
- Peut-être, demanda perfidement l’auteur, le flot a-t-il aussi rejeté un table de réunions ?
- Ab-so-lu-ment. Il faut quand même donner aux gens des conditions de travail correctes ! Bon, disons une carafe d’eau, une sonnette, une nappe. (...) voici ce qu’il faut faire avant tout : if faut montrer les masses. Les vastes couches des travailleurs.
- Le flot ne peut pas rejeter les masses (...)
- Au fait, plaça le rédacteur en chef, une petite quantité de rire sain, enthousiaste, optimiste, ne peut faire de mal.
- Non ! Le flot ne peut pas faire cela.
- Pourquoi le flot ? (...)
- Et comment les masses parviendraient-elles autrement sur l’île, puisqu’elle est déserte ?
- Qui vous a dit qu’elle était déserte ? On dirait que vous essayez de m’embrouiller. Tout est clair. Il y a une île, une presqu’île serait même mieux. (...) On y fait du travail syndical, parfois on n’en fait pas assez. La militante met à jour un certain nombre d’anomalies et de fonctionnement, ne serait-ce que dans le processus de perception des cotisations. Les vastes couches lui apporte leur aide. Ainsi que le président repenti. A la fin, on peut montrer une assemblée générale. (...)
- Et Robinson  ? balbutia Moldovantsev.
- Oui, vous faites bien de me le rappeler. Robinson m’embête. Supprimez-le carrément. C’est un type de pleurnichard stupide et sans aucune justification.

(...)"

P.-S.

dans d’autres langues

INTERPLANETARY CHESS CONGRESS [from "The 12 Chairs", 1929]

http://it.stlawu.edu/ rkreuzer/ltrn...

Fotografías americanas (fragmento)

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0