intersiderale - διαστρική

Julien Lahaut

[Seraing, 6 septembre 1884-Seraing, 18 ao√ »t 1950]

vendredi 18 août 2006, par stalinopAnk

√ Seraing, au cimeti√®re des Biens Communaux,
de mémoire, on peut lire au pied de la statue de Lahaut

"assassin√© le 18 ao√ »t 1950 par des ennemis du peuple"

aujourd’hui, certains n’ont jamais entendu son nom, m√™me s’ils ont r√™v√© de r√©publiques.
d’autres, se disent : oui ! Julien LAHAUT !, √ßa doit √™tre une star pop !
ou un oubli√© d’la star ac’.. ?

d’autres, plus anciens ?,
de gauche voire comme de droite, ou de ni-gauche-ni-droite
se rappellent de son nom, et ce qu’il √©voque.. la R√©publique !
le respect
des luttes des mineurs
des luttes syndicales
l’antifascisme et le communisme..
et son l√Ęche assassinat.

d’autres encore vont chaque ann√©e ou plus souvent, ou peut-√™tre simplement au hasard du chemin, saluer sa tombe.

entre nous, le monument du grand Julien √ Seraing vaut certainement -dans son esth√©tique- celle du petit J√©sus surplombant Rio [1].

j’aimerai faire un plus beau portrait de ce grand humain que fut Julien Lahaut. mais ce n’est pas en me basant sur les ressources du net que j’y arriverai :/

si je tombe sur un document intéressant, promis je le retape doigt par doigt.

ci-apr√®s, le seul discours trouv√© sur le web du camarade Lahaut. mais Julien Lahaut √©tait avant tout un tribun, un homme d’action, pas un √©crivain.


Discours

ECHEC AUX CALOMNIATEURS ! Prononc√© au Parlement le 26 juillet 1945

P.-S.

(article en construction.. √ la recherche de txt)

Wikipédia resistances.be ptb.be institut jules destré rouge-vif

commission d’enqu√™te

Notes

[1] si tu vas a Rio n’oublie pas de monter Lahaut

1 Message

  • Julien Lahaut 18 août 2008 11:07, par Molotov

    Je dis quoi ? Que le texte "d’hommage" publi√© sur ce site est particuli√®rement abscon. Julien Lahaut √©tait un communiste et un syndicaliste r√©volutionnaire. Pas un anarcho-syndicaliste ni un "d√©mocrate-attach√©-√ -nos-intitutions-et-luttant-pour √©tendre-la-d√©mocratie". Un homme d’action : fondateurs des "Chevaliers du travail", contre les syndicats r√©formistes, dirigeant du P.C., organisateur des gr√®ves de ’32, ’34, ’36, ’41, r√©sistant arm√©, organisateur de la solidarit√© dans les camps nazis, r√©publicain.

    D√®s ’45 il est victime de la d√©rive sociale-d√©mocrate du PCB, utilis√© comme un symbole et √©loign√© de la lutte syndicale. Son assassinat avait fait l’objet d’un avertissement de la part du PCUS et les mesures de s√©curit√© n’ont pas √©t√© prises, comme ce fut le cas pour d’autres dirigeants.

    Il est tragi-comique de voir les d√©bris r√©visionnistes du P"C", le PTB, la "gauche" du PS, demander au parlement bourgeois d’ouvrir une enqu√™te sur les circonstances de son assassinat. Bref, rien √ voir avec vos amplifications po√©tiques.

    Thierry Delforge, Bloc-ML

    Voir en ligne : http://www.blocml.org

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0