intersiderale - διαστρική
Accueil du site > en français > du gran’soir au p’tit matin > LE PRE CARRE DES PATRONS D’EUROPE DEVIENT LE JARDIN DES EUROPRECAIRES (...)

LE PRE CARRE DES PATRONS D’EUROPE DEVIENT LE JARDIN DES EUROPRECAIRES !

lundi 17 avril 2006, par intersiderale

tracts distribués pendant le blocage de l’entrée de l’ERT [europeen round table]

MAYDAY ! MAYDAY !

Défense des droits existants
Conquête de nouveaux droits sociaux pour toutes et tous.

Nous sommes des précaires : chômeurs, étudiantes, salariés flexibles, sans-papiers, intermittentes du spectacle, malades, handicapées, free lance en quête perpétuelle d’un contrat, personnes refusant le travail salarié... Nous venons des quatre coins de l’Europe.

Si aujourd’hui nous squattons le jardin des lobbys industriels européens, c’est pour prolonger, entre autres, les mouvements lycéens, étudiants, précaires contre la précarisation et l’inégalité sociale qui ont secoué la France et forcé son gouvernement à retirer le CPE. Ces luttes des générations précaires sont déterminantes et doivent être exportées. Maintenant.

Nos vies dépendent en grande partie des pantins de la Commission. Mais qui tire réellement les ficelles ? Les patrons, industriels, financiers et actionnaires, réunis au sein de l’European Round Table et de l’UNICE de Seillières. Quelle place occupons-nous dans leurs préoccupations ? Aucune. Que savent-ils de nos vies ? Rien. Pour eux, nous sommes des quantités négligeables, des variables ajustables ou des paresseux, fraudeurs, qui ont mérité leur sort et les inégalités qui les frappent.

Nous avons décidé d’être des précaires en lutte. Nous organisons face à ces gens qui nous méprisent notre Precarity Round Table en vue de l’UNITE des précaires.

Et nous lançons ici la MAYDAY OO6, le Premier Mai des précaires et des flex workers of Europe,

PARTY+FIGHT 4 YR SOCIAL RIGHTS IN 20 EUROPEAN CITIES

EURO MAYDAY 006
no borders, no precarity, fight 4 social equality
www.euromayday.org

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0