intersiderale - διαστρική
Accueil du site > en français > blabla > points-de-vues > [Imc-liege] roll call

[Imc-liege] roll call

vendredi 29 août 2003, par stalinopAnk

depuis le temps que ce roll call traine sur le net..

autant en faire un article antidaté et corriger les fautes d’orhtographe ;/

Quand tombaient les matraques, les fusils, le block out, le couvre-feu, les gaz aux poivres, etc., durant un (contre-)OMC à Seattle, j’étais heureux de trouver & de découvrir un média appelé indymedia, une source d’informations alternatives.
En même temps, j’étais édifié par la répression qui se déployait là-bas sur un tout à chacun et qui se passait on-line sur le web (IRC tu connais ?) et le rien qui existait quant à cette répression sur aucun autre media à ma portée.
J’étais aussi enthousiasmé de voir nos sœurs et nos frères US se réveiller.

Etant isolé des mes collectifs affinitaires, je reproduisais (du copier-coller) sur le web (ou plus exactement sur le réseau web de l’intersiderale) les exactions des robocops. C’était ma première découverte d’indymedia.

Dès lors, ayant découvert ce média qui informait, je m’y connectais pour m’informer sur tout évènement no global.

L’évènement no-global suivant non-couvert par les médias traditionnels était Prague. Pas de chance, j’étais pas loin, mais mon passeport belge n’était pas en règle ou plus exactement je l’avais égaré ! Des amis Grecs s’y rendaient, mais moi pas moyen de passer les frontières sans, du moins pour me rendre à ce contre-sommet de Prague.
Pendant toute la durée des actions, le serveur d’imc Prague était difficilement accessible – trop de succès pour indymedia ou trop de... parasites ?

Le temps passe et je ne me souviens plus exactement si Genova était avant ou après.. !
Je m’intéresse aux imc et essaie de voir comment créer un imc en Belgique.. je lis et relis la charte.. et tout cela me paraît trop difficile. Il faut plusieurs personnes collées sur le net, cela ne peut être la propagande d’un groupe et encore moins d’un parti, pas question de censure, ni même à la limite pour les fachos, l’IRC est une condition sine qua non, etc.. on est bien dans l’esprit des libertaires nord-américains et bien loin des révolutionnaires européens qu’ils se disent communistes, anarchistes, ou Que sais-je ?.

Le temps passe et hop ! Indymedia.be se crée. Je me dis tant mieux ! Ouf ! j’essaie de correspondre par email, mais ils n’ont pas le temps et ne répondent jamais.
Sans rancune aucune ; trop de travail c’était pour moi tout seul, en plus j’habite pas là. Don’t hate the media be the media !

Cette idée d’indymedia reste ancrée en moi.. et bon ! Essayons de le créer là où je vis comme corps non-vituel…
On discute et s’organise. Indymedia est de plus en plus connu.. surtout que Carlo est mort et que le centre imc Italie c’est AUSSI fait ramassé sur la gueule.
Et qu’aussi tous les partis (de n’importe quel bord) ont bien compris après Seattle qu’ils étaient restés en arrière MAIS que cela ne les empêchait pas de profiter du festin pour engrosser leurs troupes (quelles soient blanches, bleues, noires, rouches, vertes, roses, etc.).
Après je me disais ( ?), restons global en étant local.. et indymedia.gr n’existait point. On en discutaient à Volos, mais pas que là. Et vu l’antagonisme entre Athènes et Thessalonique deux nouveaux imc apparaissait quasi simultanément et dès lors un imc local n’avait plus de poids (même s’il a du sens) si les deux mégapoles grecques se faisaient guerre et amitié selon les situations.

En bref, je m’appelle Denis, je suis Liégeois de coeur, d’esprit et de naissance (hé hé !)
Je suis très content qu’un imc-Liège se mette en place et j’aimerai y participer selon mes disponibilités, les évènements et les principes du réseau indymedia avec ma subjectivité individuelle et collective.
J’ai essayé avant qu’ils existent d’initier les indymedias Belgique et Grèce, mais finalement ils se sont bien crées sans moi. Je parle couramment 3 langues à savoir français, grec et anglais et qu’est-ce qu’on s’en fout.
Je suis militant communiste de longue date, libertaire depuis quelques temps (j’ai laissé Staline à la maison) et antiautoritaire depuis toujours.
Actuellement je suis membre actif de divers collectifs comme i diastriki, apo koinou, l’intersiderale, les Cybermandai-e-s, etc.

Stalinopank

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0