intersiderale - διαστρική
Accueil du site > en français > blabla > ici blabla (1996 & 2001) > Chers cama’s, bonjour. 01

archives

Chers cama’s, bonjour. 01

courrier intersidéral, 21 septembre 1996

mercredi 2 janvier 2008, par intersiderale (Date de rédaction antérieure : 21 septembre 1996).

Chers cama’s, bonjour.

1 : (ici) Blabla...

Au-delà d’un attrait certain pour la science-fiction, voire la politique-fiction, et au-delà de notre solidarité avec la lutte des zapatistes, le pamphlet que vous avez sur les ondes est après tout galactik parce que soumis à la relativité/au relatif.

Un espace où la production d’idées serait sujette à un mouvement centrifuge, intemporel, sans jamais "tomber" sous la contrainte de la pesanteur et de la gravité. Le fruit de ce mouvement permanent est dans l’Intersidérale.

L’Intersidérale, c’est tout ce qui existe entre les planètes. C’est la poussière d’étoiles et le rebut des astres.

C’est tout ce qui n’est pas victime de l’écrasante attraction des pôles hégémoniques formant le système. C’est tous ceux et toutes celles qui, en s’appropriant l’Intersidérale, refusent de stagner sur un de ces pôles - et qui errent, gravitent dans un vaste ensemble chaotique formé par tout ce qui de près ou de loin participe à une même activité :

la lutte galactik.

2 : Ce qui pourrait caractériser la lutte galactik.

• l’adaptation aux diversités extrêmes de l’Intersidérale
• la distance avec laquelle les évènements peuvent être perçus
• la relativité de point de vue due à cette même distance
• l’insatiable envie d’additionner les potentiels créatifs dans un ensemble collectif pluridisciplinaire ; ne faisant pas de différence spécifique entre la culture, la science et la politique [1].

Cela étant dit, un "mélange" de disciplines ne peut se faire par un simple melting pot de travaux spécifique à chaque branche.

La tentative de "fusion" s’articule dans un système d’interdépendance en circuit ouvert et/ou fermé.

Nous pensons qu’intégrer un langage pertinent et transdisciplinaire est essentiel au dépassement de la politique et de son discours insipide ; à une époque où les responsables n’ont de cesse de clamer : "il faut dépassionner les débats et être réaliste".
Il n’est pas non plus fortuit de penser (à) une (réforme) politique telle une courroie de transmission entre les gens - leurs nécessités réelles - et les différentes sphères de pouvoirs scientifiques : "une activité scientifique n’est conséquente que surmontée et réalisée par une pratique, c’est-à-dire rendue utile en tant que projet. La philosophie au sens spéculatif, voire professionnel du terme, représentait aux yeux de Marx, une expression mutilée et fragmentaire, pur produit elle aussi de la division du travail et de l’aliénation." [2]

Ce raisonnement pourrait s’adapter à toutes les démarches scientifiques et culturelles, même si les concernés ne défendent pas toujours des intérêts corporatistes.

En bref et en images, il s’agirait :

    de dépasser la culture en la sublimant par l’action politique et l’activité scientifique.
    de dépasser la politique en la sublimant par l’activité scientifique et la culture.
    de dépasser la science en la sublimant par la culture et l’action politique.

Vouloir définir une action politique intersidérale sans ses deux partenaires n’a pas de sens, et vice et versa.

mais... Ne soyons toutefois pas trop idéaliste, il serait naïf de prétendre que l’union sacrée de disciplines intellectuelles fabriquera des "experts en tout" capables de défier les spécialistes à la solde du grand capital, mais pragmatique d’imaginer modestement un système de partage des savoirs, et d’émulation de soi.

3 : Dans les faits...

La première tentative galactik pour une première Intersidérale pris la forme d’un pamphlet. Elle fut celle de quatre personnes ; au préalable donc, pas trop de problème au niveau superposition des idées. Le copyright individuel pour nous n’existe pas et il est courant d’injecter des fragments d’auteurs ou coupures de presse dans nos nos travaux...

Il fallait une première fois ; un signal, un appel, une forme. Le choix fut arbitraire, il relevait de nos individualités : un graphiste musicien, un géologue bédéaste, un écrivain de fictions, une travailleuse socioculturelle.

Plusieurs thèmes dialectiques à développer ont été choisi tout aussi arbitrairement :

• concurrence / émulation
• droit à la paresse / droit au travail
• système de production Kapitaliste / système d’organisation collective
• drogues : dépénalisation / légalisation
• végétarisme / omnivorisme

Des pôles d’intérêts commun qu’il convient de débattre collectivement pour bien entendu les dépasser.

3b : Mais encore...

Dans une optique globale et intersidérale, un support écrit ne peut être une fin en soi. L’idée même du pamphlet s’inscrit comme "catalyseur" ou "cristallisation" d’un évènement politico-scientifico-socio-culturel.

4 : Le background politique...

L’attachement de l’Intersidérale à la jeunesse communiste est le fait de plusieurs paramètres communs, essentiellement philosophiques ;
- les perspectives autogestionnaires - la critique marxiste comme outil d’agitation et d’émancipation des individus & la conscience de classe - en sont les principaux.
Il serait cependant fortuit d’y rechercher une quelconque "ligne politique", ou un "relais" à un parti politique. Il est question d’éthique, et de recherches d’épanouissement dans les réalités progressistes et libertaires, afin d’évoluer vers des perspectives futures larges et des activités, nous l’espérons variées. L’Intersidérale doit être compris comme un état de faits hétéroclites et chaotiques puisant ses ressources dans toutes les formes de contestations existantes : politiques, éthiques, artistiques...


La tentative de pamphlet et toutes celles qui suivront doivent être comprises comme un "noeud de transit" ou un laboratoire théorique, autant pour ses participants, que pour le potentiel de lecteurs. En d’autres termes, il ne s’agit pas de rééditer pour la xème fois un recueil ou un journal où les concernés écriraient dans leur coin avec leur point de vue sur un sujet fixé, mais bien d’un espace d’échanges et d’auto-formation permanente où la qualité des relations entre les individus serait basée sur le développement d’une culture en temps réel [3].

5 : Initiatives locales (passées ou futures) :

  • "(tentative de) Pamphlet Galactik pour une Première Intersidérale" le 1 mai 1996.
  • "(tentative de) Kolkhose Galactik pour une Première Intersidérale" ou "la Kolkoz Party 2" (date indéterminée)
      La mise en orbite autour de la terre voilà maintenant un siècle du premier Kolkoz Galactik répondait à une nécessité des plus empirique.
      Les Cratères Paraboliques construits à la hâte par les guérillas galactiks de la Première Intersidérale, contre le Nouvel Ordre Mondial (N.O.M.) fraîchement débarqué, avaient pour tâche de capter les fameux "électrons parasitaires" résidant dans l’atmosphère tant appréciés par les populations en lutte, pour la vigueur relativiste et la transe centrifuge qu’offre le potentiel électronique. En effet, lutter contre le NOM en vigueur à la fin du deuxième millénaire nécessitait, certes des moyens financiers considérables et une logistique de guérilla ultrasophistiquée, mais, ce qui permit aux premiers rebelles galactiks (privé de ces deux premières conditions) de résister aux tentations du néolibéralisme et de l’individualisme forcené fut la découverte de ce nouveau stimulant intellectuel, né de la fusion entre des résidus organiques terriens et ces électrons parasitaires atmosphériques.

      Hélas, les moyens de contrôle et de destruction idéologique déployés par les spécialistes du NOM sur les peuples terriens s’affinaient d’année en année et la vigueur combatives de certains disparut au fil des années. Bien qu’il n’existe pas à proprement parler de tolérance à la consommation d’électrons parasitaires, un individu vieillissant a besoin d’une plus grosse quantité de produit dans la mesure où son apprentissage relativiste a tendance à se retourner contre lui en remettant en cause jusqu’à sa méthode de remise en question de la réalité.
      Les Cratères Paraboliques ne récoltaient plus suffisamment de matière pouvant rivaliser avec les plaisirs instantanés qu’offrent l’existence recluse sur elle-même.

      C’est alors que des chercheurs en Nouvelle Énergies de la première Intersidérale identifièrent plusieurs essaims d’électrons parasitaires gambader selon une danse rotative compliquée non loin de la planète. Tout laissait supposer que les essaims circulaient d’un pôle à l’autre du système solaire sans jamais céder à la gravité, ni n’importe quelle forme de pesanteur ou de terre-à-terre. Nous avions devant une nouvelle espèce de stimulation électronique qui pourrait à nouveau déstabiliser les cultures frigides à la solde du NOM.

      [ ajout du 27 septembre 1996 ]

    6 : Pamphlets galactiks éclatés

    A propos d’...

      actes réflexifs : histoire de... catalyseur et de correspondances intersidérale ;

      actes de solidarité:déplacements galactiks.


    En espérant de vos nouvelles bientôt, recevez nos salutations galactiks...

    Et bonne lecture !...

    savate, muriel F, stlnpk, bénédicte M, ttx.
    Pour une Intersidérale,
    le septembre 21, 1996.

    soutien logistique : nathalie F, jules H, thierry S.

  • P.-S.

    contacts et commentaires : Intersidérale section de Liège, 102 rue st Léo

    Notes

    [1] Culture, science et politique doivent être pris au sens large. Il s’agit bien de toutes les formes de manifestations artistiques et intellectuelles qui définissent un groupe, une société : de toutes formes d’études expérimentales de faits, d’objets ou de phénomènes, de l’ensemble des pratiques, faits, institutions et déterminations du gouvernement d’une société.

    [2] Louis Janover et Maximilien Rubel, 1982, Introduction in Karl Marx, Philosophie, Ed. Gallimard, Paris, page 33

    [3] et non sur des projets abstraits... dont on ne voit jamais la fin, et qui fait que beaucoup de jeunes militants s’essoufflent et finissent par abandonner leurs activités au bout de quelques années.

    Répondre à cet article

    SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0