intersiderale - διαστρική

action contre Primatice

jeudi 24 janvier 2008, par blob0012

Nous étions une trentaine d’activistes antifa au rendez-vous. Nous avions décidés de nous rassembler devant la librairie pour une action surprise. Objectif : mettre la pression sur le conseil communal d’aujourd’hui qui devait voter une motion contre la dite librairie. Finalement, il sera reporté à la semaine prochaine.

Vers 16 heures, alors que des centaines d’étudiants quittent les bahuts du quartier, tandis que certains d’entre-nous avaient déroulé une banderole "Pas de librairie fasciste dans notre quartier", bloquant l’entrée de la librairie, d’autres installaient un sound system. C’est donc en musique que le reste de la bande a distribué les tracts préparés pour l’occasion

Un quart d’heure plus tard, la première voiture de police arrivait. Puis finalement, c’est la troupe qui débarque au compte-goutte, en uniforme et en civil. Mais pas de chance pour les nazes, cette fois-ci les policiers sont de notre coté : l’un d’eux porte le triangle rouge, pas de contrôle d’identité ni aucune remontrance de leur part.

Bonne ambiance antifa au carrefour : activistes motivé/es, rap liégeois , banderole XXL et tracts poétiques distribués par centaines aux étudiants et aux automobilistes de la rue Hors-Chateau. Les agents de police s’en vont .

A 17h15, l’employée ferme la librairie et s’en va, escortée par les deux derniers policiers. Nous, on attend encore un quart d’heure pour achever notre opération et on plie bagage.

Ils n’en ont plus pour longtemps.

Bye bye les nazes.

Primatice à Liège c’est fini !

Tract distribué

Une vitrine tout à fait banale, des bouquins anodins qui traitent de tout et de rien. C’est une librairie, jusque là, tout à l’air normal. Tout à l’air normal, mais il y a quelque chose de bizarre ... Il n’y a pas d’enseigne : serait-ce une librairie sans nom ? Le propriétaire aurait-il décidé de faire l’économie d’une enseigne ? Ou serait-il doué de pouvoirs surnaturels ? Savait-il déjà qu’il devrait quitter les lieux avant la fin de l’hiver ? Ou est-ce simplement quelqu’un de lucide ? Il ne faut pas etre trop malin pour se douter que si l’on ouvre une librairie d’extrème-droite à Liège, elle ne va pas durer longtemps. Parce que c’est de cela qu’il s’agit : derrière cette vitrine tout à fait banale se cache Primatice Belgique, succursale de Primatice, la libraire d’extreme-droite la plus active à Paris.

Mais Paris, ce n’est pas Liège, et Primatice doit quitter la rue Hors-Chateau...

PAS DE LIBRAIRIE D’EXTREME-DROITE DANS NOS QUARTIERS, PAS DE QUARTIERS POUR LES LIBRAIRIES D’EXTREME-DROITE !!!

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0