intersiderale - διαστρική

Etienne de la Boétie

Sarlat, 1er novembre 1530 - Germignan, 18 ao »t 1563

vendredi 6 septembre 2002, par stalinopAnk

"Nous flattons le cheval dès sa naissance pour l’habituer  servir. Nos caresses ne l’empêchent pas de mordre son frein, de ruer sous l’éperon lorsqu’on veut le dompter. Il veut témoigner par l , ce me semble, qu’il ne sert pas de son gré, mais bien sous notre contrainte. Que dire encore ?

« Même les boeufs, sous le joug, geignent, et les oiseaux, en cage, se plaignent. Je l’ai dit autrefois en vers...

Ainsi donc, puisque tout être pourvu de sentiment sent le malheur de la sujétion et court après la liberté ; puisque les bêtes, même faites au service de l’homme, ne peuvent s’y soumettre qu’après avoir protesté d’un désir contraire, quelle malchance a pu dénaturer l’homme - seul vraiment né pour vivre libre - au point de lui faire perdre la souvenance de son premier état et le désir de le reprendre ?"

  • [1549] Discours sur la servitude volontaire htm, pdf, LaTeX
  • 54 poèmes sur poésie française
  • Répondre à cet article

    SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0