intersiderale - διαστρική

QUELQUE PART DANS UN ÉTAT MEMBRE, NORD, 2125 [pages 5-7]

mercredi 1er janvier 1997, par intersiderale

X est un travailleur ubiquitaire √ la cellule des vid√©ocharniers. Il g√®re simultan√©ment plusieurs secteurs √ l’aide de quelques moniteurs et d’un vieux Network Computer d√©mod√©. Les anciens l’appellent encore le ¬« t√©l√©travailleur¬ ». X veut se prendre des vacances. Le free lance, √ßa lui casse la t√™te, apr√®s toutes ces ann√©es. Les horaires souples et l’autodiscipline, c’est pas un pic-nic. Surtout si vous bossez dans la n√©gociation et l’√©change de services. Alors, le milieu des vid√©ocharniers, demandez pas.

> bip . bip .

Le teknopion en service signale l’arriv√©e d’un message provenant du syndikat Si√©ral, Conseil informatique de droit pour les t√©l√©travailleurs proches de la Premi√®re Transnationale dont X est d’ailleurs membre. Cela remonte aux premiers conflits t√©l√©matiques qui ont jadis secou√© la plan√®te K. X des fois se laisse aller √ de la vague nostalgie. Une page texte s’affiche sur le moniteur 3 & l’√©jecte de ses pens√©es. X enfile ses √©couteurs.

- ¬« Bordel, pour une pas bonne nouvelle, c’est une pas bonne nouvelle.¬ »

-----------------------------

Y travaille au Tunnel de production alimentaire niveau 15 b, √ la centrale d’Air Liquide. On fait ici de l’air press√© pour les communications interplan√©taires.

De la m√™me fa√ßon avec des nuages, on fabrique de la cr√®me et du lait artificiel. Ainsi dans un autre si√®cle, on faisait des bouillons ¬« Maggi¬ ». Bient√īt on oubliera jusqu’au nom des vaches.

Un signal sonore vibre sur le scripteur mural de la cha√ģne 12, o√Ļ Y est employ√©. Une page texte s’affiche. Y est particuli√®rement scandalis√© par une aussi mauvaise nouvelle.

----------------------------- Diktoradio :

----------------------------- A dater de juin 2125 entre en vigueur la circulaire d√©clarant la fin des horaires libres. La p√©riode de travail sera dor√©navant limit√©e √ 18 h./mois. Suivra une R√©actualisation g√©n√©rale des quotas. Afin de conserver l’abstrack complet du syst√®me et d√©s√©quilibrer l’artefact produkt, les horaires mensuels de travail seront d√©llb√©r√©ment limit√©s √ 18h.
pour tous, et ce pour une p√©riode ind√©termin√©e. Les horaires libres sont unilat√©ralement supprim√©s dans les branches de recherche/ing√©nierie, m√©decine, droits sociaux et civiques. Pour les domaines de la production des loisirs et des services, entrer en rapport avec votre planificateur de section. Nous nous attendons d√®s lors √ une d√©claration des organismes du Diktat du travail et de s√©riciculture. Le texte officialisant cet √©tat d’urgence sera disponible via les teknopions pour la prochaine tranche horaire - et quelque soit votre fuseau.

----------------------------- X gonflant les gaillards.
"Faut r√©unir les camarades de toute urgence ! C’est une atteinte aux conventions t√©l√©matiques de la premi√®re Transnational.
Du jamais vu depuis des lustres. C’est la fin assur√©e de notre secteur ! Faut pas d√©conner !"

Y gonflant les gaillards.
"Inadmissible ! C’est une atteinte au droit du Tramail Libre. Nous restreindre √ l 8 heures. Faut pr√©venir les coll√®gues." X propose une conf√©rence hrpw... Forum √ D√©ca Plombe. Le cryptage est de rigueur. Les Teknopions sont dans le quartier...

Y lui prépare dare-dare une assemblée extraordinaire des chefs de secteur - au niveau Sous "D" neutre.

- "Il nous faut d√®s lors prendre les mesures qui s’imposent. Ne laissons pas passer √ßa.
Nous nous battrons jusqu’au bout de la vie - et mκme justu’√ la mort s’il le faut." > Sat Vision - grand reportage - & Mobilisation en front commun des syndiktats de la Premi√®re Transnationales au si√®ge du "Grand Diktat" (G.D.)
Comme √ leur habitude, le syndik des loisirs et le syndik du travail se sont injuri√©s sur le Net dans une incapacit√© totale √ se mettre d’accord sur une quelconque r√©solution - alors que dans la rue, c’est en Front commun qu’ils ont couvert la fa√ßade du G.D. √ coup de cellules nutritives p√©rim√©es.
C’est dans cette humeur naus√©abondanle que les membres syndikt√©s ont affront√© toute la nuit, dans un virtualkombat de la mort, les teknopions enrag√©s et les camions √ pompe-flash. Le G.D. Ordi avait depuis longtemps d√©cid√© de prendre les mesures d’urgente qui s’imposent. Et tout fut rentr√© dans l’ordre assez rapidement.
Une riposte organis√©e entre les syndiktats et les portadiktats de l’interindustrie est pr√©vue √ Amsterdam pour le mois de juin 2125.
Une commission sera réunie afin de trouver un consensus concernant les tranches horaires.
D√®s √ pr√©sent les planificateurs se mettent √ r√©fl√©chir √ une r√©vision possible du syst√®me.
On esp√®re aboutir √ un compromis satisfaisant avant la prochaine tranche horaire pour ensuite arrimer √ un accord d√©finitif.
Apr√®s cette d√©claration les prototravailleurs ont regagn√© leur galerie & les virtualrobots sont retourn√©s √ leurs loisirs.

Fin 1,
Sur Mars fra√ģchement terraform√©e, un indig√®ne dilettante bricole sa troisi√®me cath√©drale de Chartre taille 1 / 1 en allumettes en se disant que tout compte fait, il √©tait n√© au bon endroit & juste √ temps. Son aspirobot le regarde en ramassant les copeaux & se dit qu’il devrait l’enculer ou renverser quelque chose.

Fin 2,
les habitants de la plan√®te K plong√©s dans leur vitur√©alisme ambiant continuent √ d√©g√©n√©rer dans un monde meilleur planifi√© par la bienveillante condescendance des ordinos du G.D.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0