intersiderale - διαστρική
Accueil du site > en français > du gran’soir au p’tit matin > Arrestations suite Ă la manif "droit au logement"et expulsion du (...)

Arrestations suite Ă la manif "droit au logement"et expulsion du boulet

mercredi 4 décembre 2002, par savate, stalinopAnk

Un seau de colle se balladant distraitement dans les mains de deux KamasUltras a fait l’objet d’une arrestation. La POlice Ă©tait fière d’arrĂŞter des squateurs... alors qu’elle avait l’intersidĂ©rale sous la main pour danser.
Nos cris et nos couleurs n’ont servis Ă rien et le seau de colle crie toujours son innocence. LibĂ©rez AndrĂ© Djuh djuh !

Le lendemain le "bluandblackblock" (entre 50 et 100 individus armĂ©s) Ă©tait au rendez-vous pour l’expulsion. Pas de commentaires...
"un desalojamiento, dos okupacciones".

8 Messages de forum

  • DROITS AU LOGEMENT, farces et attrapes. 6 janvier 2007 01:55, par balsaux

    DROITS AU LOGEMENT, farces et attrapes. “Il y a pire que de ne pas ĂŞtre informĂ©, c’est de croire qu’on l’est” ! Application des obligations et droits du propriĂ©taires, du locataire et des mal logĂ©s en Wallonie et ailleurs. Informations gratuites, sans aucun engagement auprès de l’asbl APIA TĂ©l. 04 250.43.31 13 rue des Eglantiers 4460 Grâce-Hollogne - apia.senior@tĂ©lĂ©disnet.be - www.apia-senior.be

    Répondre à ce message

    • DROITS AU LOGEMENT, farces et attrapes. 19 février 2007 10:27, par apia

      Votre site a Ă©voquĂ© « apia-senior  » et les pages Google consacrĂ©es Ă ces aides aux seniors et Ă leur famille en font mention. www.apia-senior.be vous remercie pour cette collaboration caritative. MIEUX VAUT UN BON CHOIX QU’UN MAUVAIS PROCES ! Le logement insalubre peut TOUJOURS ĂŞtre Ă©vitĂ©, lĂ©galement, moyennant quelques directives Ă©lĂ©mentaires, avant et pendant la location. DĂ©tail lĂ©gal des travaux Ă charge du locataire ou du propriĂ©taire. La colocation, ses risques et ses pĂ©nalisations. Des choix de plus en plus difficiles pour 1,5 million de Belges vivant seuls, comportant des discrimination, permettant de refuser sans rĂ©el fondement un locataire en rupture d’emploi, une famille monoparentale ou au contraire jugĂ©e trop nombreuse, un couple homosexuel, la personne âgĂ©e n’offrant plus la garantie d’une location Ă long terme, les personnes malades, invalides, handicapĂ©es ! 8 pages de recommandations et modèle de bail gratuits de APIA asbl - TĂ©l. 04 250 43 31 ou www.apia-senior.be

      Voir en ligne : logement, pas Ă©vident !

      Répondre à ce message

      • DROITS AU LOGEMENT, 28 janvier 2008 01:22, par Balsaux

        Les enfants sont les bourgeons de la vie, les grands-parents en sont les racines et le ciment est la solidarité de la famille.

        SELON SFP Economie : Pour 10.584.534 citoyens Belges et 932.161 personnes d’origine Ă©trangère, en 2000, 1,730 millions Belges avaient plus de 60 ans et en 2050 ils seront 2,89 millions. Pour 17% aujourd’hui, les plus de 65 ans reprĂ©senteront 29% de la population en 2050. En 2007, il y avait 1338 centenaires dont 151 hommes, pour plus de 7000 centenaires en 2050. En principe en 2009 sur dĂ©cision de l’UE chaque immeuble devra possĂ©der sa carte d’expertise apprĂ©ciant sa valeur Ă©cologique. Gare aux clandestins et aux valeurs mobilières des habitation, que vous soyez propriĂ©taire ou locataire.

        APIA asbl : aides divers aux personnes isolĂ©es âgĂ©es, aux malades et handicapĂ©s 04 250 43 31 SOS gardes-malades www.apia-senior.be contact@apia-senior.be

        Voir en ligne : Solidarité

        Répondre à ce message

  • Guantânamo n’est pas Bruxelles 10 mars 2010 11:48, par Balsaux

    Guantânamo n’est pas Bruxelles MĂŞme si chez nous, aujourd’hui encore “on” vous impose sans loi votre lieu de rĂ©sidence. Exiger arbitrairement que vous vivrez en home plutĂ´t que dans vos murs, mĂ©rite pourtant de mesurer le pour et le contre. Certes, chaque version a ses raisons d’ĂŞtre, de soins, d’accompagnement et de coĂ »t, sans que la sĂ »retĂ© nationale y soit pour quelque chose. C’est avant tout affaire de sentiments, de mesures et de règlements que la plupart ignore ou n’applique pas…. En notre pays civilisĂ©. La parole devrait ĂŞtre avant tout affaire d’expĂ©riences vĂ©cues par les uns et les autres, avant qu’une dĂ©cision soit prise, par n’importe qui en “Charentaises” dans l’abri de son confortable foyer. Avant surtout qu’un jour, “on” ajoute un container rouge aux vert, noir et gris pour dĂ©barrasser l’environnement des vieux qui prolifèrent. Règles et tĂ©moignages peuvent ĂŞtre fournis sans intĂ©rĂŞt ni ambiguĂŻtĂ©, gratuitement, par APIA-SENIOR asbl, Et si vous avez voyagĂ© dans les pays nordiques, votre avis compte double. Simplement en tĂ©lĂ©phonant pour un renseignement ou en tĂ©moignant par Ă©crit auprès de APIA asbl rue des Eglantiers 13 4460 Ă Grâce-Hollogne. TĂ©l. 04 250 43 31 contact@apia-senior.be www.apia-senior.be

    Voir en ligne : Guantânamo n’est pas Bruxelles

    Répondre à ce message

  • Gardes-malades 20 juin 2010 01:07, par Balsaux

    TOUT VIENT A POINT POUR QUI EST PREVOYANT Le listing des gardes-malades de votre localitĂ©+ C.P. - de jour, de nuit ou le W-E sur demandĂ© seulement car quotidiennement tenu Ă jour – en quelques minutes, par internet, ou fax en Wallonie, Ă Bruxelles et sa pĂ©riphĂ©rie.

    Asbl SOS Gardes-malades : contact@apia-senior.be T+Fax 04 250 43 31 NUMERO D’ENTREPRISE : 455109449

    APIA-SENIOR favorise bĂ©nĂ©volement la crĂ©ation d’emplois et l’accompagnement Ă domicile des malades & handicapĂ©s.

    Répondre à ce message

  • InquiĂ©tude justifiĂ©e Lors de l’inscription d’un rĂ©sident, six mois s’Ă©coulent souvent avant une “Ă©ventuelle” admission en maison de repos. Car « 47.600 lits rĂ©partis dans un peu moins de 1000 homes en Wallonie et 1.552 Ă Bruxelles, rĂ©sume la triste Ă©quation qui caractĂ©rise votre fin de vie. 49.152 lits et pas un de plus pour environ 900.000 retraitĂ©s francophones de plus de 70 ans. Car le nombre de lits disponible est fixĂ© non pas en fonction d’un marchĂ© très florissant ; mais par l’INAMI dont les caisses, c’est bien connu, sont vides et ne peuvent financer Ă l’infini le nombre de lits agrĂ©Ă©s en Belgique  ».

    EN ATTENTE D’UNE CHAMBRE EN MAISON DE REPOS Trop souvent dans l’anarchie la plus complète après une courte hospitalisation, SOS Gardes-malades peut assumer provisoirement votre accompagnement de jour et de nuit Ă votre domicile privĂ© partout dans la rĂ©gion de Bruxelles et dans toute la Wallonie. Pour de plus amples informations Aides aux personnes isolĂ©es âgĂ©es rue Joseph Vrindts 2/21 4460 Grâce-Hollogne. TĂ©lĂ©phone 04.250.43.31 contact@apia-senior.be Tous renseignements concernant les maisons de repos de votre rĂ©gion sur demande. En annexe « vivre Ă domicile  » et « frais d’accueil d’une personnes âgĂ©e sous son toit  ».

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0